Biomasse

Advanced Energies développe son activité biomasse à travers la valorisation du bois énergie en chaleur pour le tertiaire et l’industrie ainsi que du biogaz via des unités de méthanisation pour le secteur agricole.

La biomasse représente aujourd’hui la première source d’énergie renouvelable en France avec plus de 13 Mtep produits par an, soit 63 % de l’énergie produite à partir de sources renouvelables1. Les voies de valorisation énergétique de la biomasse sont multiples : le bois énergie domestique, le bois énergie pour le collectif/tertiaire/industrie, les biocarburants, les déchets renouvelables ou encore le biogaz.

Pourquoi valoriser le biogaz ?

  • Avantages agronomiques :
  • Valorisation des effluents et résidus agricoles (fumiers, lisiers, végétaux) en produit
  • de valeur fertilisante supérieure aux matières intrantes (digestats).
  • Traitement des déchets organiques
  • Suppression des odeurs
  • Inactivation des graines adventices présentes dans les matières intrantes (responsables des mauvaises herbes)
  • Avantages économiques :
  • Revenus supplémentaires (contrat d’achat de l’électricité produite sur 15 ans)
  • Autonomie en chaleur
  • Nouveaux débouchés pour les cultures
  • Valorisation des digestats réduisant l’achat d’engrais
  • Avantages environnementaux :
  • Production d’une énergie renouvelable
  • Gestion durable des déchets organiques
  • Peu de nuisances sonores et olfactives
  • Diminution des émissions de CO2

Advanced Energies, spécialiste en projet de méthanisation

Nous réunissons toutes les compétences pour réaliser des projets de méthanisation (production de biogaz et compost) clés en main:

  • Étude de préfaisabilité et dossier de demande de subventions auprès de l’ADEME et du Conseil Régional.
  • Démarches administratives
  • Conception et construction du site sous couvert d’une garantie montage essais
  • Réception de l’installation de méthanisation
  • Conception et réalisation du réseau de chaleur
  • Mise en service et suivi biologique de l’installation de méthanisation.

Potentiel énergétique de différents types d’intrants

2 000 Nm3 de méthane = 1 kW électrique et 1,125 kW thermique.
Pour un projet de 100kWé, il faut 200 000 Nm3 de méthane, ce qui équivaut par an à :

  1. 675 tonnes de matières sèches de résidus de céréales (soit environ 45 ha de culture dérobée de sorgho).
  2. ou 8 000 tonnes de fumier bovin
  3. ou 3 000 tonnes de fumier équin

Parcourez nos réalisations en biomasse


1 Source SER